Produits AOC / AOP en Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes

beurres AOC / AOP Poitou-Charentes

Depuis le 1er janvier de cette année, les trois collectivités locales du sud-ouest de la France que sont l’Aquitaine, le Limousin et Poitou-Charentes ont fusionné en une seule région. Je profite de cette occasion pour parler de leurs produits AOC et AOP (équivalent européen de l’AOC).

Poitou-Charentes et ses beurres AOC / AOP

Si cette ancienne région française est aussi réputée pour son beurre, c’est parce que son savoir-faire ne date pas d’hier mais remonte au dix-neuvième siècle. La technique artisanale d’origine est d’ailleurs encore parfaitement respectée de nos jours. Je confirme puisque lors d’un déplacement professionnel dans cette région, j’ai été amenée à visiter et découvrir ainsi quelques fabricants. Chaque enseigne que j’ai visitée est particulièrement pointilleuse sur le respect des étapes de fabrication du beurre Charentes-Poitou.

Tout commence avec l’alimentation des vaches qui ne sont nourries qu’avec des céréales et du fourrage en provenance de la région. D’ailleurs, c’est cette alimentation très spécifique qui donne cette légère note fruitée si caractéristique de ce beurre. Par la suite, pour respecter le cahier des charges très strict de l’AOC et de l’AOP, le beurre doit être cent pour cent naturel. C’est-à-dire que seuls les ferments lactiques sont autorisés ; les conservateurs, les colorants et les antioxydants sont interdits.

L’Aquitaine et ses vins AOC

Faisant partie des plus célèbres régions viticoles de France, l’Aquitaine compte le plus grand nombre de vins ayant bénéficié du label Appellation d’Origine Contrôlée. Et pour les inconditionnels des bonnes bouteilles comme moi, c’est à chaque fois un vrai ravissement lorsque je découvre où lorsqu’on me fait déguster une appellation que je ne connaissais pas. Parmi les vins de cette zone géographique, ceux du bordelais sont les plus cotés.

J’apprécie particulièrement les rouges. À titre d’exemple, j’ai dans ma cave du Saint-Emilion Grand Cru, du Médoc, et du Margaux. Concernant maintenant le blanc, alors que l’un de mes amis ne jure que par le Loupiac, j’ai plutôt un faible pour le sec dont le goût fruité relève bien la saveur iodée des crustacés. En outre, ce vin est aussi parfaitement adapté pour préparer le kir. Enfin, connaissant mon engouement pour le rouge un peu corsé et épais, un ami m’a offert pour mon anniversaire un Madiran Montus Cuvée Prestige 2000 : j’ai adoré.

Le Limousin et ses pommes AOC et AOP

pommes AOC et AOP du Limousin

La pomme du Limousin ne fait pas partie des produits AOC-AOP les plus connus bien qu’elle ait obtenu la première appellation en 2004 et la seconde en 2007. Parmi toutes les variétés de pommes, il est parfois difficile de s’y retrouver pour les non-connaisseurs. Pour ma part, avant mon tout premier Salon de l’agriculture l’année dernière, je ne savais même pas faire la différence entre cette pomme du Limousin qui est une "Golden delicious" et les autres variétés cultivées en France.

Ainsi, pour les profanes, cette pomme AOC-AOP se reconnaîtra avec sa forme légèrement allongée et sa couleur jaune pouvant avoir une zone de coloration rouge. Et dès qu’on la croque, impossible de résister à sa chair non farineuse exceptionnellement croquante et ferme. Quant à son goût, il relève d’un parfait équilibre entre l’acide et le sucré, ce qui est tout simplement "delicious". Sinon, son autre grande qualité est sa longue conservation. La golden reste fraîche pendant plusieurs mois si les conditions de stockage sont appropriées. Voici une pomme qui se consomme tant crue que cuite dès lors qu’elle est cuisinée.

Écrit par Emile le dans Produits gastronomiques

Vous pouvez partager ...

Poster un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : z5bi7y68bi