Les spécialités régionales de Rhône-Alpes

Vin de Rhône-Alpes

Si la France fait partie des hautes destinations du tourisme gastronomique d’Europe, c’est parce que l’Hexagone propose des spécialités régionales très variées. Dans cet article, je vais m’attarder un peu sur les produits du terroir de la région Rhône-Alpes.

Les spécialités de l’Ain

Difficile pour moi de parler des spécialités gastronomiques de Rhône-Alpes, en particulier de l’Ain sans consacrer quelques lignes au poulet de Bresse. Certifiée depuis la fin des années cinquante par l’appellation d’origine contrôlée, cette race de volaille est particulièrement réputée pour sa chair juteuse et très savoureuse. D’ailleurs, si j’ai bonne mémoire, seuls les poulets de Bresse bénéficient de l’AOC dans le monde.

Un goût unique obtenu grâce à son mode d’élevage très particulier. En effet, contrairement aux autres volailles, le poulet de Bresse est entièrement élevé en liberté. D’où la fermeté exceptionnelle de sa viande. Mais ce que j’apprécie surtout avec cette volaille, c’est sa tendreté. Cuites à la perfection, les chairs se détachent d’une très grande facilité des os, avec en prime très peu de fibres musculaires. Bref, un véritable délice pour le palais.

Et mes morceaux préférés sont les blancs et les pilons. Les caractéristiques particulières du poulet de Bresse permettent de le reconnaitre facilement, grâce à ses pattes bleu acier et son plumage blanc. Mais si un jour vous êtes en visite dans le département de l’Ain, ne manquez surtout pas de goûter également aux grenouilles de Dombes. De nombreuses adresses gastronomiques dans cette région proposent cette spécialité. Je recommande les grenouilles fraîches persillées. Miam !

Les spécialités du Rhône et de Savoie

Tomme de Savoie

En ce qui concerne le département du Rhône, je commencerai bien sûr par les spécialités culinaires lyonnaises. Et souvent, j’ai remarqué que lorsqu’on parle de la gastronomie locale, on pense tout de suite aux tripes, aux abats et autres. Malheureusement, je ne suis pas fan de ces mets qui sont trop gras à mon goût. Par contre, je ne résiste pas aux charcuteries lyonnaises. Lors de mes passages et de mes séjours dans la ville, je m’arrête manger dans un "Bouchon Lyonnais" et je n’oublie jamais de faire le plein de rosettes, de Jésus et de saucissons.

Mais le Rhône est, entre autres, aussi réputé pour ses vignobles. D’ailleurs, des circuits touristiques nommés "la route des vins" sont proposés aux amateurs et aux collectionneurs de bonnes bouteilles venus en pèlerinage œnologique et viticole dans la région. D’ailleurs, le Rhône fait partie des six départements produisant le vin AOC Côtes-du-Rhône. Si vous êtes des amateurs de vins blancs, dégustez - avec modération - le Condrieu. Vos préférences vont plutôt vers le rouge ? Vous avez l’embarras du choix entre le Côte-rôtie et le Saint-Joseph, notamment.

Enfin, pour les spécialités de cette région située dans la partie sud-est de la France, je vais terminer avec les fromages, particulièrement les fromages montagnards venus de Savoie. Et mon grand coup de cœur reste bien-sûr le reblochon, qui est aussi un produit régional labellisé AOC, depuis 1958. Mais je ne suis pas non plus indifférent à la tomme de Savoie pour sa pâte très onctueuse.

Écrit par Emile le dans Découverte des territoires

Vous pouvez partager ...

Poster un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : iitid64dfc