Apprendre à reconnaitre les champignons

Champignons

Les amateurs de champignons sont aux anges quand arrive l’automne : il est enfin temps de chausser les bottes et d’aller se balader, avec l’oeil attentif, en forêt ou dans les prés, dans leurs coins favoris tenus secrets, à la recherche des champignons si savoureux. Mais attention à ne pas s’intoxiquer !

Hausse des intoxications aux champignons

L’été est aussi une période à champignons dans certaines régions et cet été, sur juillet et août, un nombre très important d’empoisonnements (plus de 200) liés à l’ingestion de champignons a été relevé par l’institut de veille sanitaire (Invs). La plupart des intoxications se caractérisent par des diarrhées, des nausées, des vomissements, un mal au ventre aigu, des vertiges, des tremblements. Mais le foie peut être aussi gravement touché. Quant à la mort, elle touche chaque année, en moyenne, 3 ramasseurs de champignons imprudents.

Il convient donc d’être vigilant. Pour ce faire, quelques conseils de base sont à respecter parmi lesquels le premier d’entre eux est de consulter un spécialiste, pharmacien ou mycologue, en cas de doute sur le caractère comestible du champignon. Et pensez à ne pas mettre vos champignons douteux en contact avec vos champignons sûrs.

N’oubliez pas que les champignons ne doivent être ramassés que lorsqu’ils sont "frais" et non rabougris ou déjà entamés par des limaces ! Evitez d’aller cueillir des mousserons dans le pré de votre voisin qui utilise des pesticides, à proximité d’une ancienne décharge ou d’un site classé Seveso car les champignons absorbent tous les polluants (souvenez-vous de Tchernobyl et des champignons pollués). Lors de la cueillette, ramassez la tête avec son pied sans arracher la base enracinée.

Comment reconnaitre les champignons ?

Guide des champignons

Pour apprendre à reconnaitre les champignons, plusieurs solutions s’offrent à vous. Vous pouvez déjà vous procurer un bon livre de terrain sur le sujet, comme Le Guide Larousse des champignons de Guillaume Eyssartier, mycologue professionnel. Ce petit (mais costaud) guide au format poche est justement réédité ce mois ci en coffret comportant un couteau pliable très pratique qui s’accroche à la ceinture, et qui offre une lame fine pour couper proprement les champignons, une petite brosse pour les nettoyer et une règle graduée sur le manche pour les mesurer.

Ce guide à emmener facilement en balade, présente 170 fiches de champignons, classés par ordre alphabétique des noms scientifiques latins, avec des photos pleine page pour chaque champignon, ainsi que les rubriques : Où le trouve-t-on ? Comment le reconnaît-on ? Avec quelles espèces peut-on le confondre ? Avec les petits symboles utilisés, vous voyez immédiatement s’il s’agit d’un champignon comestible, toxique ou mortel, vous avez ses dimensions moyennes et les mois de sa pousse. A la fin du guide, il vous rappelle, avec photos, les noms de champignons mortels. Une aide précieuse (Editions Larousse - 16,90 €) !

Avoir un bon guide ne suffit pas, la cueillette des champignons est souvent un rite qui relève d’une initiation, voire d’une éducation, car les coins à champignons ne se dévoilent pas aisément. Partez donc aux champignons avec quelqu’un qui s’y connait très bien ou inscrivez-vous à une sortie organisée par une association mycologique proche de chez vous : des passionnés vous aideront à découvrir les champignons sous toutes leurs facettes.

Maintenant, à vous de jouer. Bonne récolte !

Écrit par Emile le dans Produits gastronomiques

Vous pouvez partager ...

Poster un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : gyibju4a9h